<<

AB CD EF GL MO PQ RS TV

Mots commençant par C et D

Cachet (ou Oblitération)

Empreinte apposée sur un pli ou un timbre à l'aide d'un tampon à main ou d'une machine. Le cachet précise souvent l'origine du bureau de départ (ou certifie l'arrivée) et annule la valeur d’affranchissement du timbre. Le philatéliste distingue ainsi l’oblitération authentique (empreinte apposée sur un timbre ayant servi pour affranchir un envoi acheminé : manuelle ou mécanique) et l’oblitération de complaisance (empreinte apposée sur un timbre ou document dans un but philatélique ou commercial)

cachet grille sur Cérès n° 3

Cachet Grille sur Cérès n° 3

Carnet

Petit(s) feuillet(s) de timbres protégés par une couverture cartonnée émis dans un but pratique pour le consommateur. La couverture est souvent illustrée ou munie de publicité.

Carte maximum

Produit philatélique qui consiste en une carte illustrée, un timbre-poste et une oblitération présentant entre eux des similarités et ressemblances très marquées. La concordance entre ses 3 éléments doit être la plus grande possible.

Carte postale

Carte illustrée ou non, conçue au départ pour éviter d'être insérée dans une enveloppe et profitant ainsi d'un tarif réduit.

Carte-lettre

Carte pliée comportant un volet destiné à la rédaction d'un message et qui, une fois pliée, est cachetée par un adhésif situé autour des bords. Le bord est généralement perforé en vue de faciliter l'ouverture

Carte-poste

Entier postal se présentant sous la forme d'une carte postale sur laquelle un timbre-poste a été imprimé avant la mise en vente au public pour payer les droits de port à l'avance.

Carte-réponse

Entier postal se présentant sous la forme d'une carte double : un timbre-poste a été imprimé sur chaque volet avant la mise en vente au public, l'un des deux étant destiné à la réponse.

Centrage

Emplacement de l'iconographie (image) du timbre par rapport aux bords. Un timbre bien centré a des marges égales qu’il soit dentelé ou non.

Centré : On dit d'un timbre-poste qu'il est bien centré lorsque le dessin est placé soigneusement au centre donnant ainsi quatre marges blanches égales. Centre inversé : Timbre dont l’iconographie est à l'envers par rapport à l'écriture du pays et de la valeur faciale.

Charnière

Petit morceau de papier se présentant généralement sous la forme d'une petite languette collée au dos du timbre. Cette languette permettait de présenter les timbres sur les pages d’un album. La trace de charnière est la trace laissée au dos du timbre lorsque celle-ci a été retirée. Parfois, la charnière est simplement coupée laissant ainsi un morceau de papier collé au dos du timbre.

Choix

Premier choix, second choix forment des expressions indiquant le degré de qualité d'un timbre (amincissement, dentelure incomplète ou irrégulière, oblitération trop forte …etc), premier choix désignant un timbre de qualité irréprochable.

Classique

Terme qui caractérise les timbres-poste et les lettres du XIXe siècle. En France, certains philatélistes limitent cette période à celle qui s'étend de 1849 à 1876, apparition du type Sage, d'autres englobent tout le XIXe siècle. Cette période précède celle des «semi-modernes», viennent ensuite les «modernes».

Coin daté

De nombreuses feuilles de timbres portent dans la marge inférieure de droite depuis 1900 la date de l’impression. On parle de coin daté pour les blocs de 4 timbres dont la marge inférieure porte la mention de cette date.

Coin Daté Victor Hugo timbre poste  n°304 année 1935

Coin Daté du 22 mai 1935, Victor Hugo n° 304

Colis postaux

Timbres spéciaux émis pour l'affranchissement des colis encombrants.

Commémoratif

Timbre, souvent illustré, émis pour célébrer ou propager un évènement, une personnalité etc. La série « 400 ans découverte de l'Amérique », émis en 1893 aux Etats Unis est considérée comme la première émission commémorative.

Contrefaçon

Imitation d'un timbre, d'une surcharge ou d'un cachet postal avec l'intention de tromper les services postaux et les philatélistes.

Cote

Valeur exprimée dans les catalogues de cotations qui permettent une évaluation d’un timbre. Un pourcentage est établi par rapport à l'évolution du marché, son ancienneté, sa rareté ainsi que sa qualité. Catalogue : Ouvrage de base pour tout philatéliste. Il indique la date d'émission, le sujet, le format, les couleurs, le tirage, la dentelure et la cote des timbres par marque postale ainsi que le numéro de référence. Il existe plusieurs éditeurs de catalogue, les plus connus étant l’Yvert et Tellier, le Maury, Le Cérès …etc

Couché

Papier dont la surface est très glacée et brillante : le « chalky paper » des anglais. Les séries jubilaires d’Autriche, quelques émissions des Colonies anglaises et françaises et de nombreuses séries modernes ont été imprimées sur ce papier qui est un très mauvais support pour les couleurs. Effectivement, non protégées, les couleurs ont tendance à se fâner et se rayer avec le temps.

Courant

Se dit d'un timbre émis en grande quantité qui est utilisé de façon régulière pour l'affranchissement du courrier.

Date d'émission

Date à laquelle une administration postale met un ou plusieurs timbres-poste en vente au public : date à partir de laquelle le dit timbre-poste est valable pour l'affranchissement jusqu'à ce qu'il soit démonétisé.

Décentré

Se dit d’un timbre dont la partie centrale n’est pas à égale distance de ses marges. On parle de centrage défectueux.

Défaut

Imperfection visible sur le recto d'un timbre-poste qui s'est produite lors de la gravure, de la formation du cliché ou au cours du processus d'impression. Un défaut qui se reproduit sur l'émission entière ou une partie de l'émission est appelé « variété constante », un défaut ponctuel est dénommé « variété accidentelle ».

Défectueux

Se dit d’un timbre dont l’état est mauvais. L’expression de 3ème choix est parfois employée pour qualifier cet état. En général, les timbres défectueux n’ont qu’une faible valeur.

Démonétisé

Un timbre n’ayant plus de valeur d’affranchissement suite à un décret interdisant son utilisation postale. Pour des raisons politiques, techniques ou autres un timbre peut perdre son pouvoir d'affranchissement, il est alors démonétisé. C'est ce qui s’est produit lors de la Libération pour les timbres représentant le Maréchal Pétain par exemple pour la France. Pratiquement tous les timbres français ont encore cours, mais il faut tenir compte de la parité entre nouveaux et anciens francs pour les valeurs émises avant 1960.

Dentelure ou Piquage

Désigne la perforation permettant la séparation facile des timbres.

La perforation des timbres fut effectuée d'abord en Grande Bretagne en 1854 sur des machines conçues par Henry Archer).

Le piquage à cheval est une variété résultant d'un décalage lors de l'opération de la dentelure.

La dentelure est qualifiée par un chiffre qui indique le nombre de dents tous les 2 centimètres. Une dentelure 13 veut dire que le timbre comporte 13 dents tous les 2 cm. Certains timbres ont des dentelures différentes sur les bords horizontaux et verticaux. La dentelure se mesure avec un odontomètre. 3 systèmes de perforation sont en usage:

  • Dentelure linéaire est faite ligne par ligne provoquant des imperfections aux intersections (absence de dents dans les coins du timbre)
  • Dentelure au peigne faite ligne par ligne mais le piquage est fait verticalement et horizontalement en même temps (le résultat : des imperfections dans deux des quatre coins du timbre)
  • Dentelure à la herse est le piquage le plus moderne effectué d'un seul coup sur toute la feuille.

Diptyque

Littéralement « en 2 parties ou 2 volets » désigne donc une paire de timbres dont l’iconographie commence sur un timbre et se termine sur l’autre timbre attenant.

Double frappe

Ou Re-Entry, terme anglais signifiant la double gravure du cliché d'impression, visible par le décalage léger, du à un glissement non voulu de la molette de transfert.

Double impression

Impression résultant de 2 passages successives de la presse. Ce traitement peut être volontaire ou accidentel lorsqu'une feuille est passée deux fois dans la presse par erreur. Parfois, l'une des impressions peut avoir été faite à sec et l'autre encrée. Il peut s’agir aussi de feuilles de réglages de machine utilisées pour économie de papiers.

AB CD EF GL MO PQ RS TV

retour au lexique : liste entière