<<

AB CD EF GL MO PQ RS TV

Mots commençant par P et Q

Paire

Deux timbres-poste se tenant l'un à l'autre, verticalement ou horizontalement, perforés ou non.

Papier

Les timbres sont imprimés, suivant époque ou besoin, sur différents supports papier. Le philatéliste doit prendre en considération les différentes sortes de papiers. Un papier spécial, utilisé pour une petite partie du tirage d'un timbre-poste, peut augmenter énormément la valeur du timbre.

De plus, la connaissance des particularités des papiers différents permet au philatéliste-expert de discerner le vrai du faux ou bien de détecter réparations et truquages.

  • Papier cigarette : papier très mince qui peut être plus ou moins opaque
  • Papier teinté : (souvent le recto uniquement) papier uniformément coloré
  • Papier côtelé : la surface d'un timbre présente une structure creusée et uniforme, obtenu par passage entre des rouleaux presseurs.
  • Papier GC (grande consommation) : papier de qualité médiocre utilisé entre 1916 et 1920 pour l’impression de certains timbres d’usage courant.

Pelurage

Synonyme d’aminci. On parle de pelurage lorsque l’aminci est de faible surface et profondeur

Perçage en ligne (timbre percé en ligne)

Se dit d'un timbre dont les bords ont reçu légèrement l'empreinte d'une lame coupante ; cette empreinte a pour but de faciliter la séparation des timbres.

Perforation

A ne pas confondre avec la dentelure formant la marge du timbre. La perforation s’effectue au centre du timbre dans lequel on perce des petits trous pour représenter des lettres ou un sigle.

timbre perforé

Poste aérienne n° 6 perforé

Philatélie

L’art de collectionner les timbres et les étudier. Par extension, la philatélie désigne la connaissance des timbres postaux. [Etymologie : Du grec philein : aimer et ateleia : exemption d'impôts, affranchissement.]

Phosphore

Substance phosphorescente appliquée au papier ou à l'encre d'impression et qui émet un rayonnement ultraviolet ou une autre radiation électromagnétique.

Pince

C'est le principal outil du philatéliste. Il permet de manipuler les timbres sans les abîmer. On parle de brucelles (pinces philatéliques). Elles se présentent sous différentes formes et peuvent avoir des bouts arrondis, pointus ou plats.

Piquage à cheval

C’est le résultat d’un dysfonctionnement technique à l’étape de perforation de la planche de timbres après impression. Un décalage se crée. La dentelure est décalée par rapport aux timbres et ne se trouve plus à sa place initialement prévue. La dentelure peut être décalée verticalement ou horizontalement.

piquage à cheval exemple sur paire de Marianne de Briat

Piquage à cheval sur Marianne de Briat

Piqué

Synonyme de dentelé, est employé comme le terme piquage pour la dentelure.

Planche

Désigne la plaque de métal servant à l’impression des timbres. Par extension, une planche désigne aussi une feuille entière de timbres-poste.

Pli

Papier replié formant l’enveloppe. Par extension, le pli désigne une lettre ou un message. Par généralisation, on emploie le terme de pli pour signifier une enveloppe et un courrier.

Pli accordéon

Accident lors de l'impression : le papier se replie sur lui-même laissant une partie non imprimée lorsque le pli est ouvert.

Poinçon

Pièce de métal ou de bois portant la gravure d'un timbre-poste. Le poinçon peut être multiplié de diverses façons afin de constituer l'unité d'impression.

Poste aérienne

Désigne le transport du courrier par avion, donc un délai de livraison plus rapide, pour lequel l'expéditeur peut être appelé à acquitter des droits d'affranchissement plus élevés. Un timbre-poste spécial peut être prévu à cette fin.

Premier jour (oblitération et émission)

Oblitération spéciale apposée sur le timbre lors de sa première émission. Très souvent, l’oblitération sur les émissions premiers jours pour les timbres modernes est un grand cachet à date portant l’inscription premier jour d’émission. Pli premier jour PPJ (cf FDC first day cover) : Enveloppe souvent illustrée avec le timbre qui est oblitéré à la date du premier jour de son émission.

Préoblitérés

Ce sont des timbres oblitérés à l’avance d’où leur nom. Système mis en place généralement pour être vendus en grande quantité auprès de gros utilisateurs pour des publicités diffusées en nombre. Ce sont soit des timbres ordinaires qui reçoivent à l'imprimerie la surcharge signifiant la pré-oblitération soit des timbres spécifiques n'existant pas en poste ordinaire.

Provisoire

Timbre ou Emission faite occasionnellement pour pallier au manque d’une ou plusieurs valeurs postales. Leur durée d’émission est particulièrement courte ce qui leur confère une certaine rareté.

AB CD EF GL MO PQ RS TV

retour au lexique : liste entière